Apple dévoile les iPhone 6 et 6 Plus, l’Apple Watch et Apple Pay

Comme prévu, Apple a dévoilé un iPhone 6 décliné en 4,7 et 5,5 pouces, compatible, qui sera disponible dès le 19 septembre. La très attendue montre connectée nommée Apple Watch était aussi de la partie avec une sortie prévue début 2015. Enfin, la firme à la pomme entend « remplacer le portefeuille » avec son système de paiement sans contact Apple Pay.

« A key day for Apple », un jour à marquer d’une pierre blanche pour Apple. Voici comment Tim Cook a lancé cette présentation qui se tenait à Cupertino au Flint Center, là où le premier Macintosh puis l’iMac furent dévoilés. Le grand show a débuté avec la présentation de l’iPhone 6 qui est venu confirmer la plupart des fuites et rumeurs des derniers mois. Le smartphone pommé est décliné en deux tailles d’écran : 4,7 pouces 1.334×750 pixels et 5,5 pouces 1.920×1.080 pixels. L’écran lui-même est une nouvelle génération nommé « Retina HD ». À titre indicatif, l’iPhone 6 Plus offre 185% de pixels en pus que l’iPhone 5s. Le design repose sur des bords arrondis, le verre recouvre toute la façade avant sans bords.

La coque est aussi plus fine : 6,8 mm pour l’iPhone 6, 7,1 mm pour l’iPhone 6 Plus contre 7,6 mm pour le 5s. Sur l’iPhone 6 Plus, l’interface d’iOS 8 (disponible en mise à jour le 17/09 à partir de l’iPhone 4s, de l’iPad 2 et mini et de l’iPod touch 5ème génération) s’adapte et l’écran d’accueil s’affiche en mode paysage.

Ces nouveaux modèles sont équipées d’un SoC A8 64-bit gravé en 20 nm annoncé comme 20% plus rapide pour la partie processeur et 50% plus véloce pour les graphismes comparé au SoC A7.

iphone6-taille

L’iPhone 6 en précommande dès vendredi

Apple a également beaucoup travaillé sur la partie photo et vidéo. Le nouveau capteur iSight de 8 mégapixels est agrémenté d’un stabilisateur d’image numérique sur l’iPhone 6 et optique sur le 6 Plus. L’autofocus est annoncé comme deux fois plus rapide. Pour la partie vidéo, l’enregistrement peut se faire en 1080p à 30 ou 60 images/seconde et les ralentis à 240 images/seconde. Le capteur avant FaceTime a été optimisé, notamment pour surfer sur la vague des selfies avec une meilleure détection des visages et un mode rafale. Les iPhones 6 et 6 Plus seront disponibles en trois coloris : noir, argent et or.

Les prix (hors abonnement et subventions) de l’iPhone 6, sont de 709 euros pour le modèle 16 Go, 819 euros pour le 64 Go et 919 euros pour le 128 Go. Pour l’iPhone 6 Plus, le tarif d’attaque est de 809 euros (16 Go), 919 euros pour le modèle 64 Go et 1.019 euros pour le 128 Go. Les précommandes ouvriront le 12 septembre et les livraisons débuteront le 19 septembre aux États-Unis et dans 8 autres pays, dont la France.

iphone-6

Apple Pay ou comment « remplacer le portefeuille »

La seconde étape de la présentation était consacrée à un nouveau système de paiement sans contact baptisé Apple Play. Là encore, la rumeur disait vrai… Apple adopte bel et bien la technologie NFC qui est intégrée dans la partie supérieure des nouveaux iPhone 6. Tim Cook a expliqué que contrairement aux tentatives précédentes, Apple s’est concentré non pas sur un modèle économique mais sur l’ergonomie du système.

Pour payer chez un marchand, il suffit d’approcher l’iPhone d’une borne NFC et de placer le doigt sur le détecteur d’empreintes digitales Touch ID. Simple et efficace. On peut enregistrer sa carte bancaire via l’application Passbook ou en la prenant en photo. Les coordonnées (chiffrées) ne sont pas communiquées au marchand lors de la transaction. Apple utilise un numéro unique et précise qu’il ne collecte lui-même aucune donnée sur l’achat.

Apple Pay sera disponible dans un premier temps aux États-Unis à partir d’octobre pour les iPhone 6 et 6 Plus. Des accords ont été conclus avec Amex, Master Card et Visa ainsi que 6 des principales banques US. 22 000 revendeurs sont d’ores et déjà impliqués. Pas d’information quant au lancement d’Apple Pay dans d’autres pays.

iwatch-cloud-appli

Apple Watch va « redéfinir ce que les gens attendent d’une montre »

Passée la présentation d’Apple Pay, Tim Cook s’est amusé à ressusciter le fameux « one more thing » de Steve Jobs. Le temps était venu de découvrir l’Apple Watch, la montre connectée censée « redéfinir ce que les gens attendent de ce type de produit ». Son design n’a finalement rien de révolutionnaire, basé sur un écran rectangulaire aux coins arrondis. Mais comme toujours chez Apple, c’est dans les détails que l’on perçoit tout le soin apporté à la finition du produit. L’Apple Watch a été pensée pour être une montre avant toute chose.

Elle sera disponible en deux tailles et proposera de nombreuses options de personnalisation : 6 types de bracelets, des versions sport et « Edition » avec même un modèle en or 24 carat. Elle est destinée à fonctionner en tandem avec un iPhone (6 et 6 Plus et tous les iPhone 5). Son interface est totalement inédite. Elle se pilote à l’aide du bouton poussoir présent sur le côté qui permet de faire défiler des menus et de zoomer. L’écran est à la fois tactile et sensible à la pression. L’Apple Watch se synchronise avec le GPS de l’iPhone, elle intègre un accéléromètre et un gyroscope. Quatre capteurs placés sous la montre au contact du poignet mesurent le rythme cardiaque. Les applications dédiées Fitness et Workout exploitent ces informations pour donner des détails sur l’activité physique et fixer des objectifs.

apple-watch-skin

La montre est compatible avec l’assistant vocal Siri, il est possible de dicter des réponses à des messages. En revanche, l’Apple Watch ne permet pas de prendre ou de passer des appels, mais Apple a évoqué rapidement une fonction walkie-talkie. Faut-il en déduire que deux possesseurs d’Apple Watch se trouvant à proximité l’un de l’autre pourront se parler ? À suivre… Les développeurs auront à leur disposition un kit de développement, le WatchKit. Curieusement, Apple n’a pas dit un mot sur l’autonomie de cette montre. Tout juste sait-on qu’elle se recharge avec un système magnétique à induction.

L’Apple Watch ne sortira pas avant début 2015, mais Apple a pris soin de révéler son prix d’attaque, 349 dollars, histoire sans doute d’inciter les consommateurs à faire la comparaison avec les modèles concurrents et de patienter…

Eureka Presse

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *